10 bonnes raisons de faire des loisirs créatifs !

Loisirs créatifs

Avec la rentrée si vous preniez la décision de vous lancer dans les loisirs créatifs ?! Vous hésitez encore ? On vous donne 10 bonnes raisons pour basculer du côté obscur des créateurs et devenir addictes aux loisirs créatifs !

1- Grâce aux loisirs créatifs vous devenez meilleurs !

En pratiquant les loisirs créatifs, vous faites travailler votre hémisphère droit. Cet hémisphère est celui de la création et de l’imagination mais aussi le moins sollicité des deux. Et à force de le faire travailler, vous allez le développer.

Vous serez ainsi plus créatifs dans votre quotidien ou votre travail par exemple.

2- C’est bon pour la santé.

Alors d’accord ce n’est pas du sport mais faire des loisirs créatifs est bon pour la santé ! Et ce sont les scientifiques qui le disent. En favorisant votre hémisphère droit et en faisant des activités qui vous font plaisir, vous sécrétez des hormones (endorphine, sérotonine, ocytocine..) qui vous aident à vous sentir mieux.

3- C’est un remède contre le stress et la dépression.

Grâce à la sécrétion de ces hormones « du bonheur », les personnes qui pratiquent les loisirs créatifs parviennent à mieux gérer les moments de stress ou la dépression. En se consacrant à une activité créative et positive, on évite de ruminer et de rester dans un cercle de pensées négatives.

On parle d’ailleurs d’Art thérapie pour traiter les personnes dépressives ou en burn out !

4- Ça permet de sortir des écrans !

Idéal pour éloigner les enfants, et les plus grands des écrans ! Même si vous consultez des sites et des tutos sur internet, les loisirs créatifs se pratiquent sans écran. Et de nos jours c’est rare !

5- Ça permet de prendre ou reprendre confiance en soi.

On est fier de nos créations car, même si elles ne sont pas parfaites, on les a fait nous-mêmes ! Quelle fierté d’offrir un cadeau ou de porter une tenue « fait-main » ! En réalisant un vrai ouvrage, tangible réel, on prend confiance en soi.

6- Ça donne du sens à ce qu’on fait.

A une époque où on ne comprend pas toujours ce qui nous entoure et où on a parfois du mal à trouver du sens à ce que l’on fait dans le monde du travail, la pratique des loisirs créatifs permet de répondre à cette quête de sens. Ça peut paraître étrange mais ce vide de sens est à l’origine de la majorité des burn out et des reconversions professionnelles.  Quand vous pratiquez les loisirs créatifs, vous avez un but, un objectif clair.

7- Ça permet de créer du lien.

En dehors de l’univers de la mode et du maquillage, la blogosphère des loisirs créatifs est la plus répandue à travers le monde. Aucun mal donc à discuter avec d’autres créateurs via les réseaux sociaux et à partager vos créations. Nous sommes d’ailleurs très friands de ces échanges via notre page Facebook.

Vous pouvez également pratiquez dans des ateliers autour de chez vous ou participez à l’un des nombreux salons spécialisés qui sillonnent la France et autres pays. Et même si vous pratiquez seul, ce sera un sujet de conversation avec vos amis quand ils verront vos oeuvres… en bien ou en moins bien 😉

une serpillère

 

8 – C’est une activité que vous pouvez pratiquer et partager en famille.

Enfants, parents, petits enfants tout le monde peut participer et pratiquer les loisirs créatifs. C’est d’ailleurs dans certaines familles un flambeau qu’on se passe de génération en génération. Si il y a quelques temps, le tricot ou la couture étaient encore des matières enseignées à l’école, ce sont aujourd’hui des activités que les jeunes générations prennent plaisir à réapprendre en s’adressant parfois à leurs grands parents.

9 – Ça favorise la concentration.

Si vous avez du mal à vous atteler à une tâche ou un enfant qui fait preuve de manque de concentration, les loisirs créatifs sont votre meilleur allié ! Il nécessite de se concentrer pour arriver au résultat voulu mais dans un cadre ludique et détendu.

10 – Parce qu’en loisirs créatifs, on peut faire ce qu’on veut !

La seule limite est celle de notre imagination. Un chat vert, une maison rose… les enfants se l’autorisent sur leur dessin mais rentre bien vite dans le moule. Avec les loisirs créatifs, vous libérez vos envies et vos idées. N’hésitez pas à tenter, échouer, réessayer… c’est le plus marrant !

Vous l’aurez compris, Rose et moi sommes des fondues de loisirs créatifs et nous espérons vous avoir convertis vous aussi !

Sur canevas.com vous retrouverez le matériel nécessaire pour vous lancer en canevas, broderie, tricot, crochet ou peinture. Et si vous avez besoin d’aide ou de conseil, n’hésitez pas à joindre les opératrices du service client qui sont là pour vous aider !

Retrouvez également nos articles sur comment commencer le canevas et la broderie !

Bonne création

Lily et Rose


Tuto string art zèbre

tuto string art

Le string art ? Vous vous en souvenez ?  Le string art est une technique utilisant des clous et du fil. Vous pouvez décliner cette technique sur de nombreux supports et de multiples sujets. J’ai récidivé et je suis parti pour une tête de zèbre.

Cette fois-ci nous avons utilisé des échevettes de perlé pour essayer d’obtenir un côté brillant et ainsi avoir un meilleur rendu final.

 

Temps : 6 H
Niveau : intermédiaire

1 – Matériel nécessaire pour le string art :

1 ere étape string art

-Une planche de bois

-Des clous

-Un marteau

Des échevettes perlé 

Un kit pour faire des glands

2 – Les dimensions du string art :

Elles dépendent de la taille de votre planche et du modèle que vous voulez reproduire. Nous sommes parti sur du 40 x 35 cm amplement suffisant pour une feuille A4.

Astuce: Nous avons utilisé la photocopieuse mais vous pouvez créer des assemblages de feuilles A4 pour réaliser des œuvres plus grandes. Vous pouvez aussi faire des assemblages de différents motifs pour faire un patchwork.

3 -Préparation du support pour le string art :

2 ème étape string art

1- Peindre le support de la couleur choisi

2- Scotchez votre modèle sur votre support.

Astuce: Mes côtés de feuilles sont collés au dos de la planche pour ne pas laisser de traces de colles ou abimer la peinture. Ne prenons pas de risques !

4 -Installation des clous :

1- Bien délimiter les bandes de la robe du zèbre. Les clous étant les supports des fils que vous allez passer, n’hésitez pas à les enfoncer.
Astuce : Si ils traversent la planche, vous pourrez toujours taper au dos de la planche. Mais je déconseille de retaper sur les clous une fois que vous aurez commencé à passer les fils autour.

2- Vous pouvez commencer par le coté que vous voulez. Je suis allé de gauche à droite. En suivant le modèle puis en comptant les clous pour savoir où j’en étais.

une fois le modele enlever3- Pour les zones que vous voulez plus foncées, rajoutez plus de clous. Plus il y a de clous plus vous ferez de passage et plus vous foncerez la zone.

Astuce : Je vous conseille tout de même de limiter les passages sur chaque clou. Pour ne pas les surcharger

5 -Pour une crinière :

J’ai cherché le moyen le plus rapide et le plus facile pour lui faire une belle crinière (et sans trop me fatiguer) Et pile poil, j’ai vu passer une petite nouveauté qui allait me rendre service :

-L’appareil à faire des glands de chez Prym.

Très simple d’utilisation ! J’ai gardé assez de longueur de fil pour pouvoir les enrouler autour des clous et les attacher et bien les intégrer dans le string art.

Après 11 glands et un petit tour chez le coiffeur pour les effiler et ainsi donner du volume…Génial il est fini !
J’ai déjà plein d’autres idées en tête pour faire d’autres modèles.

Vous retrouverez de nombreux modèles et tutos dans le livre String art disponible sur notre site.

J’espère que ça vous a plu, n’hésitez pas à partager avec nous dans les commentaires vos propres réalisations ou simplement nous laisser un petit mot.

 


Tuto créez votre organiseur !!

Organiseur

Organiseur de semaine
Voila de quoi vous aider à gérer votre semaine

Rose se plaignait de n’avoir jamais le temps de faire les choses, je lui ai donc offert cet organiseur très utile pour prévoir sa semaine.  Tout est une question d’organisation ! Grâce à ce tableau Rose n’est plus jamais en retard à un rendez-vous !

Temps : environ 4h (avec les temps de séchage peinture)
Niveau : débutant

1-Le matériel nécessaire

materiel

En option :

  • De la toile et des pictos (pris sur un diagramme)

2-La réalisation de l’organiseur

Je suis partie sur un médium mesurant 43 x 31 cm mais vous pouvez bien sûr adapter la taille du panneau à vos besoins selon si vous désirez avoir un tableau en lecture horizontale ou verticale.

panneau
Ici , nous avons une planche de médium sur laquelle nous avons passé 2 couches de noir pour avoir un noir profond

Astuce : J’ai utilisé de la peinture noire acrylique mais vous pouvez la remplacer par de la peinture pour tableau noir.  Vous pourrez ainsi écrire à la craie dessus. Si vous prenez celle qui est magnétique, vous pourrez disposez des aimants dessus. A vous de choisir 😉

J’ai tracé 3 blocs de 10 cm de hauteur puis j’ai divisé chaque blocs par 7 (le nombre de jours) ce qui m’a donné un tableau. Puis j’ai ajouté le titre de l’organiseur et les jours de la semaine.

Astuce : Pour écrire bien droit, utilisez une craie et faites des lignes. La craie s’efface très facilement même apres recouvrement par la peinture.

tableau noir

1-Je trace à la craie le tableau et les traits de support du texte
2-Avec le pinceau N°2 et de la peinture acrylique blanche je repasse sur la craie et en profite pour écrire les jours de la semaine

mini-pince à linge

3- Je prends mes 14 mini pinces à linge.
4- Je les peins à l’acrylique blanche, n’hésitez pas à vous peindre les doigts ! De toute façons vous n’aurez pas le choix et ça part très bien à l’eau chaude ! (J’en ai mis sur mon débardeur noir, c’est très bien parti à condition de rincer tout de suite 😉 .)

3-La personnalisation de l’organiseur

fini sans deco

5-J’ai coller les mini pinces à linge au milieu de chaque case.  J’ai « sacrifié » l’une de mes pinces à linge (une vraie) pour faire la réserve à papier en haut à droite. Puis j’ai emprunté la perceuse de Rose pour faire 2 trous à 2 cm des bords et j’y ai glissé le coton à tricoter.

Pour mettre un peu de couleurs, je me suis souvenue de petits pictos que j’avais dans un de mes livres de broderies.  Quelques restes de fils et un bout de toile plus tard, voici quelques « post-it » façon broderie ! Idéal pour apprendre aux plus petits à organiser sa semaine… Ou a une grande un peu tête en l’air !

      petite broderie

organiseur fini

Et voilà le tableau est fini, je l’ai donc offert à Rose qui comme d’habitude était en retard pour la dernière fois j’espère…

Et vous ? Etes vous souvent en retard ou oubliez-vous des rendez vous ?
Qu’avez vous mis en place pour résoudre ce problème d’organisation ?

 


Tuto Upcycling : transformez un jean en sac tendance !

Sac upcycling en vieux jean

Connaissez vous cette nouvelle tendance ? L’upcycling consiste à faire du neuf avec du vieux autrement dit à transformer vos vieux objets en nouveau pour continuer à les utiliser et éviter le gaspillage. Ce n’est pas seulement du recyclage car vous apportez réellement une plus-valu à l’objet !
Vous pouvez rénover, changer de look ou d’utilité un ancien objet et lui donner une nouvelle vie comme Rose et Lily avec un jean déchiré qui se transforme en sac à main tendance !

Temps : environ 3h
Niveau : intermédiaire

1 – Matériel nécessaire :

– un vieux jean : fouillez dans vos placards
– une fermeture éclair
– du fil coordonné
– un mètre
– des ciseaux
– une aiguille spéciale pour les tissus épais 
– des anses 
– une bandoulière
– des anneaux de mi rond en 40 mm
– une boucle coulissante en 40 mm
– un guide passe 

En option pour faire joli :
 Dragon thermocollant
– Tirette « Handmade » 
Machine à coudre, méthode et patience sont indispensables ! Un peu d’huile de coude aussi car le jean c’est épais !

2 – Les dimensions des découpes:

Elles dépendent de la taille du jean. Mesurez la taille du jean et rajoutez environ 5 cm pour connaître la taille de la fermeture éclair. Pour la bandoulière, nous avons choisi de faire un mètre en tout… à vous de voir 😉

3 -Les étapes de réalisation :

La base du sac Upcycling :

Etape 1 : la base du jean

1 – Découpez les jambes du jean comme si vous vouliez faire un short. (Un peu de dentelle et vous avez un autre tuto d’Upcycling mais ce n’est pas le sujet du jour !)
2 – Coupez le long de la couture. Il va falloir dégager un peu les angles pour pouvoir fermer le jean au niveau de l’entrejambe.
3 – Superposez les couture et fermez.
4 – Recommencez sur l’arrière.

Le fond du sac Upcycling :

Etape 2 le fond du sac en jean

5- Découpez le fond dans l’une des jambes du sac. Choisissez la largeur que vous voulez.
6- Retournez la base et venez accrocher le fond endroit contre endroit.
Attention : Les hanches ne sont pas droites et l’arrière est plus large que l’avant… Votre fond sera donc en forme de trapèze.
7 – Pour éviter que le tissus s’effiloche vous pouvez surfiler puis coudre au point droit.
8- Une fois le sac retourné voilà le résultat !

La fermeture du sac Upcycling :

On le sait depuis la pochette à bazar vous êtes devenus des pros de la mise en place des fermetures à glissière donc on passe vite pour ce projet !

La fermeture du sac

9- Prenez un morceau de jean un peu plus grand que la fermeture et aussi large que le fond du sac et coupez-le en deux.
10- Mettez votre fermeture endroit contre endroit avec le jean.
11- Venez coudre tout le long de chaque côté de la fermeture.
12- Retournez et passez un coup de fer pour bien aplatir la couture avant de repiquer sur l’endroit pour une belle finition !

Installer la fermeture du sac Upcycling :

Attention ! C’est là où les choses se gâtent. Soit vous avez une bonne machine à coudre qui supporte les épaisseurs, soit c’est le moment de sortir l’huile de coude !! Si vous voulez ajouter une doublure c’est le moment ! Il vous suffira de la piquer entre le volet de fermeture et le haut du jean. On n’y a pensé après… 🙁

Fermer le SAC

13 – Pour garder l’aspect pantalon, piquez endroit contre endroit le volet avec la fermeture et l’intérieur du jean. Laissez la fermeture
14- Une fois la piqûre faite d’un côté puis de l’autre vous devez avoir un rebord entre la couture et le haut du jean.
15- Sur les petits côtés, rentrez bien la fermeture.
16- A la fin vous avez donc ce résultat !

L’installation des boucles

Vous pouvez aussi faire cette étape avant la précédente pour être plus à l’aise lors de la couture. Pour éviter les sur-épaisseurs, nous avons un peu triché 😉

Installation des boucles de sac

17 – La triche commence ici : avec un morceau de bandoulière de 10 cm, nous avons préparé une accroche en décalant les épaisseurs.
18 – Installez le bord le plus court sur l’intérieur du sac au niveau de la fermeture éclair.
19- Faire une double couture bien solide.
20- Cousez le bord le plus long de l’autre côté en décalé. ( oui c’est pas très droit mais c’est solide !)

La création de la bandoulière Upcycling

Avis à la population ! Si vous faites beaucoup de couture, avec pas mal de ceinture, bretelle, bandoulière de sac (…), nous allons vous présenter un outil qui va vous changer la vie si vous ne le connaissez pas : le guide passe 

Retourner une bandoulière facilement

21 -Découpez une bande de 9 cm de large et aussi longue que possible. Faites une couture endroit contre endroit tout le long à 0,50 cm du bord et fermez le bout d’un seul côté.
22- Passez le tube L du guide passe à l’intérieur de votre bandoulière.
23- Faîtes un accordéon avec le reste de la bandoulière puis passer le guide en bois à travers le tube.
24 – Magique !

Attacher une bandoulière coulissante :

installation bandoulière

25- Votre bandoulière doit faire environ un mètre. Si le jean est trop court rajouter la bandoulière rouge et masquez le couture avec une ajout.
26- Installez la boucle coulissante d’un côté en passant la bandoulière uniquement autour du morceau central puis faites une couture en X de l’extrémité.
27- Passez l’autre extrémité à travers l’une des  boucles.
28- Passez cette même extremité cette fois sur le devant de la boucle coulissante.

Les finitions du Sac Upcycling :

Allez c’est bientôt la fin !

Les finitions du sac

29- Attachez l’autre extrémité de la bandoulière sur le second anneau. Plis vers l’intérieur et toujours couture en X.
30- Coudre les anses à l’aide d’une grosse aiguille (ici aiguille de marin).
31 – Pour la déco, nous avons thermocollé un dragon sur la poche arrière.
32- Puis, nous avons détourné une tirette de fermeture en bijou de sac pour ajouter la mention « handmade »

Et voilà donc notre sac terminé et prêt à nous accompagner pour finir les vacances ou comme sac de cours à la rentrée pour les étudiants !
Et vous ? Quel utilité lui trouverez-vous ?

N’hésitez pas à nous partager vos réalisations sur Instagram ou Facebook